Les Français se tournent vers le web pour trouver l’amour (mais ils ne l’admettent pas)

rencontres en ligne

Une nouvelle enquête montre que les Français, dans leur ensemble, se tournent de plus en plus vers les applications de rencontres en ligne pour trouver leur amoureux, bien que beaucoup ne l’admettent pas, selon Katie Warren. Décryptage avec le site de jetunoo.

Les français à l’épreuve du romantisme moderne ?

S’il y a une nationalité qui n’aurait pas besoin de l’aide des services des sites de rencontres, ce sont bien les Français. Parce que, lorsqu’on pense aux personnes les plus romantiques du monde, on pense presque certainement au peuple de la Gaule. Mais, en réalité, les français sont-ils vraiment si traditionnellement romantiques, ou sont-ils en fait en train de contourner la tradition en faveur du romantisme moderne, c’est-à-dire celui de l’Internet ou des applications pour smartphones ? Est-ce que les sites de rencontres ont-ils bouleversé le code du jeu des rencontres en France ? Une étude sur les habitudes françaises en matière de rencontres en ligne a été publiée par l’Ined, l’institut d’études démographiques nationales. Voici ce que contient le rapport.

Les rencontres en ligne sont de plus en plus populaires en France

Au cours des dernières années, la pratique des rencontres en ligne en France n’a cessé de croître. Selon un sondage de 2014, un français adulte sur trois était inscrit sur un site de rencontres. En 2006, alors que seulement 42 % des ménages du pays disposaient d’un accès à Internet, 10 % des français étaient déjà présents sur ces sites. Au cours des sept années qui ont suivi, ce chiffre est passé à 14 % chez les 26-65 ans. Il s’agit d’un nombre impressionnant comparativement à certains autres pays comme les États-Unis, où seulement 9 % des adultes ont visité un site de rencontre en 2013.

Selon, Lucie Mariotti, coach de rencontres à Paris, des gens se tournent vers les rencontres en ligne en France parce que les français sont souvent trop fiers ou trop effrayés de ne pas demander aux gens de sortir en personne.

Les millénaires dominent les sites de rencontres

Les sites web de rencontres sont les plus populaires auprès des français de moins de 30 ans. Cela n’est aucunement surprenant si l’on considère que ce groupe d’âge utilise beaucoup Internet et est plein de célibataires.  Dans l’intervalle 26-30 ans, il y a plus d’hommes que de femmes sur ces sites, peut-être parce que les hommes ont tendance à avoir des relations sérieuses plus tard que les femmes. Mais cette disparité s’équilibre avec l’âge et finit par s’inverser.

Les français sont timides sur leurs habitudes de rencontres sur Internet

Malgré sa prolificité, la rencontre en ligne reste un sujet tabou en France. Marie Bergstrom, commissaire de l’étude de l’Ined, affirme qu’elle n’est pas totalement acceptée, trop souvent perçue comme un moyen de rencontrer les gens « par défaut ». Seulement, environ la moitié des personnes qui utilisent Internet discutent facilement de leurs escapades en ligne avec leurs amis et leur famille. Et les autres disent qu’ils ne l’admettront qu’à quelques-uns.