Élaborer une stratégie de Marketing local efficace en 2019

Le marketing local

En 2018, l’e-commerce générait plus de 81,7 % milliards d’euro. Ce chiffre correspond à une hausse de 14 % par rapport à 2017 et cette croissance devrait se poursuivre en 2019. Conscientes des potentiels d’internet, de nombreuses entreprises se sont également positionnées sur ce marché. Cependant, il faudra adopter une stratégie adaptée pour se démarquer de la concurrence.

Le marketing local : une stratégie incontournable pour PME

Les PME ont toujours été des laissés pour compte sur internet. Faute de moyens suffisants, ces structures n’arrivent pas à booster leur visibilité. Elles sont éclipsées par les géants du web et les multinationales et ne parviennent pas à se constituer une clientèle fidèle. Le Marketing local a été pensé pour renverser cette situation. Cette approche permet à une petite société de mettre en valeur sa localisation. L’enseigne réussira à favoriser un commerce de proximité et à accroitre sa renommée dans sa zone de chalandise. Il est clair que cette stratégie convient davantage aux établissements qui disposent d’un magasin physique. L’objectif est avant tout d’inciter les internautes à se rendre dans les locaux de l’entreprise.

En pratique, les responsables doivent optimiser le site-vitrine de la compagnie pour le référencement local. Cela permettra de se positionner sur les requêtes géolocalisées et de réaliser un ciblage précis. Pour mener à bien cette opération, il est conseillé de solliciter des professionnels en la matière. La réussite de ce projet repose sur plusieurs facteurs. Hormis les optimisations classiques, le webmaster aura pour mission d’inscrire le site sur Google My Business. Google a également apporté quelques changements sur sa manière de classer les plateformes sur la liste de réponses locales. Il convient de prendre en compte ces modifications afin d’atteindre ses objectifs.

Les nouvelles approches à privilégier pour une meilleure visibilité locale sur Google

Depuis peu, Google n’affiche plus que 3 réponses locales par requête. Ainsi, les PME doivent redoubler d’efforts afin d’occuper la première place. Pourtant, plusieurs facteurs influent sur la position d’un portail sur cette liste.
En dehors du choix des mots clés et de la fiche Google My Business de l’enseigne, il faut considérer les avis locaux. Chaque note attribuée par un internaute affectera le classement d’un établissement. Ce système a pour but de mettre en avant les sociétés proposant les meilleurs services.
Concernant le site en lui-même, la qualité des contenus compte toujours autant. Les algorithmes de Google analysent la pertinence des sujets abordés. Comme à l’accoutumée, le spamdexing est à proscrire dans le cadre de ce type de projet puisque cette pratique sera contre-productive.
Enfin, avec l’implémentation de l’index « Mobile First », on met en place une stratégie de mobile marketing. Le responsive design est désormais incontournable. En prenant les bonnes décisions, on apporte une expérience utilisateur optimale aux mobinautes. Ce qui permettra de toucher une population locale plus vaste.