Etat des lieux de l’immobilier commercial en France

Selon le ministère de l’Economie et des Finances, l’immobilier commercial (ou le Commercial Real Estate) fait référence à l’ensemble des biens immobiliers détenus par les acteurs professionnels qui n’en sont pas les occupants et qui en retirent un revenu de manière habituelle. Eukonomist vous propose aujourd’hui de faire le point sur la situation actuelle du marché en France. C’est parti…

Des volumes investis en forte hausse depuis 2014

Depuis 2014, la France a intégré le podium continental et se présente aujourd’hui comme le 3e marché européen derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. A l’image de la tendance sur le Vieux Continent, le marché français enregistre un investissement particulièrement dynamique avec des volumes transactionnels qui battent régulièrement des records. Le second semestre 2015 a été en ce sens une période faste pour l’immobilier commercial avec plus de 19 milliards d’euros de chiffre d’affaires ! Il faut dire que la conjoncture a été particulièrement encourageante : des taux très bas soutenant les rendements relatifs des actifs immobiliers, une liquidité abondante et un contexte insistant d’incertitude sur les marchés boursiers et obligataires.

Les investissements étrangers en hausse

D’un autre côté, il est intéressant de noter que le marché français attire de plus en plus d’investisseurs étrangers. Ces derniers ont d’ailleurs concouru à hauteur de 40% dans les volumes engagés en 2015. La cartographie de ces acteurs compte les grands investisseurs institutionnels (assureurs, caisses de retraite) avec 37% des engagements, suivis de près par les fonds d’investissements (29%), les foncières (16%) et enfin les fonds « retail » SCPI-OPCI grand public (8%). Sans surprise, c’est bien l’Île-de-France qui concentre l’essentiel des opérations (76%). Notons par ailleurs que la requête « fond de commerce à Paris » enregistre régulièrement des pics sur les moteurs de recherche, en France mais aussi dans les pays voisins.

Selon la note de synthèse du ministère de l’Economie et des Finances publiée en décembre 2016, le marché d’investissement immobilier commercial est essentiellement porté par les bureaux. Ces derniers ont en effet concentré 61% du volume des opérations en 2015, principalement en Île-de-France. Les commerces arrivent en 2e position avec 17% des volumes, suivis par les locaux d’activité et les entrepôts (près de 9%).